Sélectionner une page

Salle de presse

Actualités

#RicardoForGood
Jobs

Ricardo en bref

Le Secondhand Day, pour une économie sans gaspillage

Août 24, 2020 | Communiqué de presse

Seuls deux pour cent des articles achetés en Suisse (hors biens de consommation) sont de seconde main. Réutiliser ou recycler nos articles usagés pourrait permettre de réduire considérablement les émissions de CO2. Le premier Secondhand Day national organisé le 26 septembre 2020 est une initiative de « Ricardo », « myclimate », « Circular Economy Switzerland » et « 20 minutes ». Elle vise à encourager une consommation durable et responsable. Les magasins de seconde main, les bourses d’échange et les personnes privées qui participent à l’évènement sont appelés « Circular Heroes » et doivent réaliser des actions de vente créatives. Les ressources économisées lors de la journée d’action à travers les ventes de seconde main seront mesurées et affichées.

En Suisse, monsieur et madame Tout-le-monde produisent en moyenne 14 tonnes de CO2 par an. Pour compenser ces émissions, il faudrait, pour chaque personne, une forêt équivalente à 17 fois le hall de la gare centrale de Zurich. Bien que la consommation durable soit à la mode, les articles de seconde main restent associés à un côté « sale » ou « de moindre qualité » et ne sont donc pas considérés en priorité dans la consommation quotidienne. Le Secondhand Day vise à faire évoluer les choses. Francesco Vass, CEO de « Ricardo », déclare : « en vendant ou réutilisant les objets usagés, chaque foyer suisse peut réduire ses émissions de CO2 et avoir ainsi un impact positif sur l’environnement de la plus simple des manières. Grâce à cette journée, nous souhaitons justement sensibiliser le grand public à ces questions.

Un projet collectif 

Les quatre initiateurs de l’événement, acteurs de l’économie, la politique, des sciences et du domaine médiatique, assurent le déroulement du Secondhand Day et apportent les connaissances et l’expertise nécessaires. « Circular Economy Switzerland » est une plateforme visant à créer un marché pour les produits et services de l’économie circulaire en Suisse. « La réutilisation des articles et la seconde main représentent un aspect essentiel de l’économie circulaire. Par le biais du Secondhand Day, nous souhaitons sensibiliser l’économie et le grand public à la thématique de l’économie circulaire », déclare Nicolai Diamant, coordinateur « Circular Economy Switzerland ». La fondation « myclimate » permet au Secondhand Day de pouvoir compter sur l’expertise de professionnels formés aux questions de durabilité et de protection de l’environnement. Par le biais de projets menés dans le monde entier, « myclimate » encourage la protection de l’environnement et le développement durable, tout en apportant à l’initiative des données essentielles concernant les ressources. « Le shopping de seconde main fait du bien. Donner une seconde vie aux articles existants est une manière simple et efficace de réduire les émissions de CO2. myclimate calculera d’ailleurs ces économies lors du Secondhand Day. Nous espérons que les résultats laisseront le public sans voix », affirme Kai Landwehr, porte-parole et directeur marketing chez « myclimate ». En tant que troisième membre, « Ricardo », qui constitue la plus grande place de marché en ligne de Suisse, est responsable de l’organisation de l’événement et apporte les connaissances nécessaires en matière de gestion des participants et des partenariats. L’initiative s’offre, avec 20 minutes, la meilleure portée médiatique en Suisse. Grâce à sa vaste notoriété, 20 minutes peut également sensibiliser le jeune public à la question du développement durable et l’encourager à une consommation responsable.

A la recherche de « Circular Heroes »

Dans une optique de durabilité, les magasins de seconde main, qu’ils soient physiques ou en ligne, les brocantes, les ateliers d’upcycling et les personnes privées peuvent s’inscrire jusqu’au 20 septembre en tant que « Circular Heroes » sur le site web www.secondhandday.ch et apporter ainsi une contribution active à l’économie de ressources par le biais d’offres spéciales. Les actions ont pour but de démontrer que le commerce durable est accessible à toutes et à tous. « Ricardo » compte également parmi les « Circular Heroes » et apportera sa propre contribution à la préservation de l’environnement : pour tout article de seconde main vendu sur la plateforme, Ricardo plantera un arbre.

Contact médias: 
Aurelia Jaquier
[email protected]
+ 41 79 624 00 07

A propos du Secondhand Day

L’initiative a été mise en place par « Ricardo », « myclimate », « Circular Economy Switzerland » et « 20 minutes ». En Suisse, monsieur et madame Tout-le-monde produisent en moyenne 14 tonnes de CO2 par an. Une grande part de ces émissions provient de la consommation personnelle. L’empreinte CO2 individuelle résulte de la production, du transport et du traitement des articles, plus que de leur utilisation même. Notre comportement de consommation offre alors un énorme potentiel d’économies et de changement. Le Secondhand Day vise à lancer un débat national à ce sujet, tout en encourageant un comportement plus respectueux de l’environnement. L’objectif est de montrer que la mise en place du commerce durable est non seulement possible, mais peut aussi être facile. L’initiative n’encourage en aucun cas à faire des sacrifices, mais plutôt à effectuer de petits efforts dans la bonne direction.

Autres communiqués

Calendrier solidaire Ricardo : plus de 50 personnalités suisses mettent aux enchères des expériences uniques ou des objets insolites pour une bonne cause

Une journée de ski VIP aux côtés du charismatique champion paralympique Théo Gmür, une initiation à la raclette avec Eddy Baillifard et Thomas Wiesel, la visite des coulisses de l’émission 52’’ avec Vincent Veillon et Vincent Kucholl ou un article Orlen Racing Alfa Romeo original de Kimmi Räikkönen font partie des lots mis aux enchères par plus de 50 personnalités suisses du sport, des arts, de la gastronomique et de la politique. La vente se déroulera du 1er au 24 décembre sur la plateforme Ricardo, et l’intégralité des recettes sera reversée aux organisations caritatives suivantes : La Maison de Terre des hommes Valais, Suisse-Santé-Haïti, Pink Ribbon et Save the Children.

Rétrospective Ricardo 2019 : 590 000 utilisateurs ont acheté 5 millions d’articles

En 2019, 590 000 personnes ont acheté 5,05 millions d’articles sur le marché en ligne suisse Ricardo. Ce résultat représente une hausse de 3% par rapport à 2018. La vente la plus chère réalisée via le comptoir numérique concerne une peinture de Cuno Amiet, adjugée à 115 000 francs. Parmi les 96 millions de requêtes de recherche, «Louis Vuitton», «Rolex» et «Tracteur» arrivent en tête comme les années précédentes.

En savoir plus sur Ricardo ?

Devenir membre

Rejoins la plus grande communauté d’acheteurs et vendeurs de Suisse.

Ricardo hors des murs

Nous sommes partout. Suis-nous.

Demandes de presse

Simon Marquard
Senior Communications Officer
TX Group AG

+41 41 248 41 94

[email protected]

Copy link
Powered by Social Snap