Randonnée : chaleur, pluie, vent ? Qu’importe ! Je veux sortir.

par | Sport & Outdoor

De l’orage violent à la bruine fine, toutes les intempéries ne se ressemblent pas. Mais qui aime être à la merci de la météo pendant ses sorties en plein air ? Ce n’est pas une fatalité : il existe de nombreuses solutions pour se protéger des aléas climatiques comme de la pluie, de la chaleur ou du vent. Il faut simplement veiller à bien s’équiper.

Kinder und Lego

La sortie est organisée, on jette un dernier coup d’œil à l’appli météo… et voilà, la pluie arrive. Ou la vague de chaleur. Ou bien le temps change en un clin d’œil, et, en sortant la tête de la tente au petit matin, ce sont des doutes et des inquiétudes qui se réveillent. Bien sûr, il est toujours absolument essentiel de vérifier qu’un itinéraire n’est pas excessivement dangereux en raison de risques de bourrasques ou de fortes pluies (attention, ça glisse !). Et en cas d’orage, tu dois te mettre à l’abri, et surtout éviter la montagne. Un équipement adéquat peut toutefois permettre de supporter certaines conditions climatiques désagréables. Voici nos idées et conseils.

« C’est bon pour la nature. »

Le dicton parfait pour dissimuler sa mauvaise humeur lorsque la pluie vient contrarier des projets. Parfois, c’en est trop même pour la nature : nous savons aujourd’hui que le changement climatique n’entraine pas que des sècheresses, mais aussi des précipitations plus fortes et plus fréquentes. Pour la rando, équipe-toi de vêtements imperméables de la tête aux pieds (Cela te sera aussi très utile contre le vent). Un poncho imperméable, pourquoi pas, mais il ne te sera d’aucune aide si tu ne l’associes pas à un pantalon aux mêmes propriétés et que tes chaussures sont trempées. Et inversement. Important : prévois une protection contre la pluie pour ton sac à dos aussi.

Sans membrane, n’y pense même pas

Ce qu’on appelle la membrane a conquis le secteur de la protection contre la pluie. Memb… hein ? Ok, tu peux dire goretex, sympatex, etc., ce sont des mots plus familiers. Ces matières sont hydrofuges, mais aussi respirantes. Elles te feront donc moins transpirer. L’échange d’air n’est vraiment possible que si la veste est sèche, car l’humidité la rend… étanche. Et maintenant… ? Le conseil tant attendu…

… Ce qu’on porte en dessous, ça compte aussi

Si tu dégoulines de transpiration (ce qui peut arriver au moment où tu t’y attends le moins), c’est la matière directement en contact avec ta peau qui est décisive. Le coton, par exemple : il absorbe certes la transpiration, mais force est de constater qu’il ne sèche pas et que ton t-shirt restera donc trempé. La microfibre a eu un temps les faveurs du public. Une amélioration certes, mais au prix d’une forte odeur détectable à plusieurs mètres de distance sous le vent… Depuis, nous avons découvert la laine de mérinos, qui présente tous les avantages: elle est respirante et n’émet pas d’odeur sur de longues durées.

Bon, à quoi d’autre faut-il faire attention ?

Dès le petit matin, le ciel est d’un bleu azuréen laissant présager une journée magnifique. Et chaude. Et maintenant ? La chaleur peut présenter des dangers : coups de soleil, insolation, déshydratation. Voici donc notre principal conseil (les deux autres sont mentionnés dans le paragraphe qui suit) : applique le principe de l’oignon. Mets et/ou emporte plusieurs couches fines. Ainsi, tu pourras t’habiller en fonction de la fraîcheur matinale, de la chaleur de la mi-journée et enfin de la baisse des températures en soirée. N’oublie pas surtout un vêtement pour te protéger des vents frais qui peuvent se lever soudainement alors que tu transpires.

Plus il y en a, mieux c’est pour supporter la chaleur

C’est un peu contradictoire, est-ce que je n’aurais pas plutôt besoin de moins, voire de rien du tout ? Non, car en altitude, il y a trois facteurs à prendre en compte. Premièrement, même si cela te fait transpirer, couvre-toi la tête à tout prix. Chapeau, bonnet, turban… Peu importe, tant que tu n’exposes pas ta tête nue au soleil. Numéro 2 : en altitude, et à plus forte raison sur les glaciers, il est essentiel de porter un t-shirt ou une chemise à manches longues. Cela peut ne pas sembler logique, mais demande à ta peau ce qu’elle en pense : elle va tout t’expliquer et surtout te remercier. Et enfin, numéro 3 : mieux vaut prendre de l’eau en abondance, même si cela alourdit d’autant ton sac à dos.

Tout pour une excursion parfaite

Ricardo propose un grand choix de tentes d’occasion et d’accessoires pour tes excursions abordables pour te permettre de profiter du plein air avec tes proches.

Autres actualités

Luge : dans la nuit, le plaisir est inouï

Luge : dans la nuit, le plaisir est inouï

L’idée de faire de la luge te plaît, mais tu veux un petit quelque chose en plus ? Alors, prends tout ce qu’il faut et attends que la nuit commence à tomber. Nous t’expliquons ce à quoi tu devrais faire attention.Voilà une expérience hors du commun : profiter des...

Luge : quelques alternatives et variantes

Luge : quelques alternatives et variantes

Tu n’es pas fan de ski et tu n’as pas vraiment envie de faire de la luge classique ? D’autres solutions existent pour profiter de la neige en famille. Et cela n’implique pas forcément des patins.Nous avons déjà parlé de la luge comme formidable alternative au ski pour...

En savoir plus sur Ricardo ?

Devenir membre

Rejoins la plus grande communauté d’acheteurs et vendeurs de Suisse.

Ricardo hors des murs

Nous sommes partout. Suis-nous.

Rester informé

Ne rate aucune actualité Ricardo !

Copy link
Powered by Social Snap